À propos du capital investissement pour les investisseurs

Outil de financement et d’accompagnement de la croissance d’entreprises locales dans la durée, le capital investissement a démontré une rentabilité supérieure, justifiant ainsi la contrainte de non-liquidité inhérente à toute stratégie d’investissement dont la performance repose sur une véritable création de valeur dans le temps.

Pour les investisseurs, le capital investissement représente une opportunité de diversification caractérisée par :

  • Un couple « risque/espérance de rendement » élevé par rapport à la plupart des autres classes d’actifs
  • Un certain degré de dé-corrélation par rapport aux indices des marchés boursiers
  • Une liquidité et une volatilité différentes de celles des actifs cotés

Depuis 2000, les capitaux levés auprès d’investisseurs étrangers – notamment auprès d’organismes de développement internationaux (SFI, BERD, BEI, BAD et autres) – sont passé de 20 à 63% alors que les levées de fonds au Maroc se contractent. Cette augmentation témoigne de la confiance de ces investisseurs internationaux à l’égard de l’industrie marocaine du capital investissement mais également des contraintes du dispositif national pour les fonds transrégionaux.

Le TRI brut moyen calculé sur les sorties effectives sur la base de 87 cessions est de 13% à fin 2020, en légère diminution par rapport à 2019 (14%).

Pourquoi investir dans le non coté ?

Le capital investissement offre aux investisseurs institutionnels une option de diversification de placement à long terme dans une classe d’actif performante.

  • Classe d’actif performante

La réalisation d’investissements en capital dans des entreprises non cotées permet aux investisseurs d’être peu exposés aux fluctuations des marchés boursiers. L’investissement est ainsi moins vulnérable aux changements de conjoncture.

  • Diversification des placements

Le capital investissement couvre les besoins de financement d’une entreprise quel que soit son stade de développement. Cette opération permet en effet de financer sa création, sa croissance, sa transmission ou encore sa recapitalisation. Cette spécificité est un atout qui permet aux investisseurs de diversifier leurs engagements à l’intérieur même du capital investissement et ainsi, de limiter la prise de risques.

Par ailleurs, la diversification peut également se faire en investissant dans des secteurs d’activités différents voire dans des zones géographiques variées.

  • Horizon d’investissement à long terme

La durée de vie moyenne d’un fonds d’investissement oscille entre 10 et 12 ans. Elle comporte une phase de détention de participations dans les sociétés investies, qui est d’environ 4 ans et demi au Maroc, et une phase de cession de ces participations. Toutefois, la durée réelle d’un fonds peut varier en fonction du rythme d’acquisitions, de la conjoncture économique et des capacités de l’équipe de gestion en matière de sortie.

Comment investir dans le non coté ?

En fonction de ses objectifs et contraintes, l’investisseur arbitre entre trois modes d’investissement :

  • Direct dans des sociétés non cotées
Avantages Inconvénients
Contrôle total sur les investissements permettant d’orienter librement la stratégie de placement Responsabilité totale de l’investisseur en capital qui s’expose directement au risque de chaque participation
Accès direct aux sociétés non cotées permettant d’économiser les commissions de gestion Nécessité de fonds importants afin de pouvoir opérer une diversification suffisante des investissements
Nécessité de fonds importants afin de pouvoir opérer une diversification suffisante des investissements
Nécessité de fonds importants afin de pouvoir opérer une diversification suffisante des investissements
  • À travers un fonds d’investissement géré par une société de gestion
Avantages Inconvénients
L’investisseur institutionnel peut choisir les fonds d’investissement en fonction de sa stratégie d’investissement Nécessité d’avoir une équipe interne en charge de la sélection des fonds, du suivi de la relation avec les gestionnaires et autres
La multiplication des sociétés de gestion permet d’élargir le champ des opportunités d’investissement Nécessité d’avoir une équipe interne en charge de la sélection des fonds, du suivi de la relation avec les gestionnaires et autres
Les fonds d’investissement doivent rendre des comptes directement aux investisseurs institutionnels
De nombreux gestionnaires de fonds prennent part aux comités des sociétés dans lesquelles ils investissent afin de participer au développement de ces dernières
Les sociétés de gestion ont acquis un important niveau d’expertise en matière de capital investissement
  • À travers un fonds de fonds géré par un gestionnaire de fonds de fonds
Avantages Inconvénients
Accès à un important portefeuille de sociétés permettant de diversifier les risques Frais supplémentaires liés aux deux niveaux d’intermédiation
Expertise et connaissance du capital investissement par les gestionnaires de fonds de fonds Plus grande distance avec le marché du Capital Investissement
Possibilité de se lancer dans le Capital Investissement sans avoir à investir directement ni à dédier un service interne à cette activité Durée d’investissement légèrement plus longue que celle de l’approche par un fonds d’investissement
Faible contrainte en termes de gestion puisque l’investisseur n’a qu’un seul interlocuteur

Performance du capital investissement

0 %
TRI brut moyen calculé sur les sorties effectives sur la base de 87 cessions
0
Multiple global du secteur
0 MMAD
Levées de fonds pour 4 fonds d’investissement

Chiffres clés 2020

Capital Investissement au Maroc – Guide Investisseurs Institutionnels
Capital Investissement au Maroc - Guide Investisseurs Institutionnels
Retour haut de page