Notre métier

Le capital investissement est une activité financière qui consiste, pour un investisseur professionnel, à prendre des participations, pour une durée déterminée, dans des entreprises non cotées sur le marché boursier.

Il s’agit d’un mode de financement alternatif procurant à l’entreprise :

  • Des moyens financiers
  • Un apport stratégique de compétences et d’expertises complémentaires
  • Des modes de gestion et de gouvernance transparents, modernes et efficaces
  • Un levier d’amélioration et transfert de savoir-faire

Les avantages du Capital Investissement

  • Apport financier disponible lorsque les sources de financement traditionnelles sont limitées voire impossibles
  • Capitaux accordés sans garantie
  • Investissement temporaire, de 3 à 7 ans
  • Offre de « service à valeur ajoutée » faite aux sociétés investies (smart capital)
  • Partage des risques et profits entre l’entrepreneur et l’investisseur en capital
  • Effet moteur sur la croissance des entreprises et la création d’emplois
  • Création de valeur pour les actionnaires, les dirigeants et les salariés
  • Promotion de l’entreprenariat
  • Vecteur de développement essentiel dans le paysage économique

Apport financier

  • Renforcement de la structure financière de l’entreprise
  • Augmentation de la capacité d’endettement
  • Mise en place d’une stratégie financière ambitieuse

Apport organisationnel

  • Partenariat actif auprès du dirigeant
  • Contribution à l’institutionnalisation de l’entreprise
  • Conseil des équipes dirigeantes en matière de gouvernance et de gestion
  • Mise à disposition d’un réseau de contacts
  • Participation aux discussions au sein des organes de direction

Apport stratégique

  • Enrichissement de la vision de l’entrepreneur par l’apport d’idées nouvelles
  • Partage d’un savoir-faire sectoriel et financier
  • Renforcement de l’image de l’entreprise

Types d’investissement

Le capital investissement intervient à tous les stades de vie de l’entreprise :

  • Capital amorçage : apport de capital, réseaux et expérience à des projets entrepreneuriaux en phase de R&D
  • Capital risque : financement d’entreprises en phase de création ou de démarrage d’activité
  • Capital développement : financement d’entreprises en croissance et à fort potentiel de développement
  • Capital transmission : financement d’acquisition, transmission ou cession d’entreprises
  • Capital retournement : financement de rachat d’entreprises en difficulté

Les principaux acteurs

Les apporteurs de capitaux

Investisseurs qui détiennent des ressources à long terme. Ils attendent des TRI importants (Taux de Rendement Interne). Ce sont les institutionnels : compagnies d’assurance, caisses de retraites, banques, organismes multilatéraux de développement et autres.

Les entrepreneurs

Créateurs ou développeurs d’entreprises qui cherchent des fonds propres.

Les capitaux investisseurs

Investissent les capitaux confiés par les apporteurs, ce sont les sociétés de gestion. Leur rôle est indispensable car les investisseurs n’ont ni les moyens ni les compétences pour exercer ce métier. Ces intermédiaires prospectent donc les sociétés cibles et étudient leurs projets.

Les acheteurs​

Nouveaux entrants: industriels, managers de l’entreprise, marché financier en cas d’introduction en bourse ou fonds d’investissement.

Fonctionnement d’une opération de capital investissement

Des investisseurs institutionnels mettent en commun des capitaux dans un fonds de capital investissement géré par une société de gestion. Ces capitaux servent à prendre des participations dans une entreprise cible. Cette dernière sera «transformée» dans le but d’accroître sa valeur et de revendre les participations du fonds avec un bénéfice au moment de la sortie. C’est une forme «active» de financement.

Retour haut de page